Catégories
Pages
25/04/2016

MattFlix : Mes Séries TV du moment (Early 2016)

Il y a quelques années encore, je n’étais pas très branché séries. Peut-être par manque de temps, d’envie. Mais devant l’avènement des séries US et de quelques pépites françaises, cette période est désormais loin derrière moi.

En bon sérivor qui se respecte, j’essaie de suivre l’actu et les sorties de mes séries favorites, tout en gardant un œil sur les nouveautés. Un exercice qui n’est pas toujours évident, vu qu’il faut jongler entre les calendriers US et FR ainsi que les versions originales (sous-titrées) et françaises.

Dans ce domaine, l’excellente application iShows TV synchronisée à Trakt me simplifie énormément la vie. Elle répertorie les séries ainsi que toutes les infos qui s’y rattachent (dates, castings, etc.). Un must-have si vous suivez le petit écran.

NOUVELLE CHRONIQUE (SANS SPOIL)

Entrons dans le vive du sujet : voici le premier billet d’une nouvelle chronique, MattFlix. Comme vous l’aurez deviné, le but est de vous y présenter mes coups de coeur et recommandations télévisuelles par ordre de préférence. Les séries sont différenciées par deux symboles : ✔️ pour celles que j’ai visionnées et 🔜 pour celles qui se trouvent actuellement dans ma watchlist.

HOUSE OF CARDS – (S04) ✔️

Exploration sans concession du pouvoir et de l’ambition made in America, la série gravite autour de Francis Underwood, chien de garde de la Chambre des représentants. Pressant, charmant, charismatique et sans scrupules, Frank Underwood est un politicien virtuose. Le couple qu’il forme avec sa femme Claire, tout aussi ambitieuse, ne laissera rien ralentir son ascension.

Une intrigue mouvementée

Après Breaking Bad, c’est une des séries que j’affectionne tout particulièrement. Dès son lancement en 2013, je suis devenu littéralement accro à HoC ! La fulgurante ascension de Franck et Claire Underwood, semée d’embûches, de coups bas et autres tromperies, nous immerge dans les coulisses de la politique américaine. C’est à la foi passionnant et déroutant, difficile de ne pas faire un parallèle au-delà de la fiction.

Dans cette quatrième saison, les références à l’actualité internationale sont omniprésentes. Tout comme les personnages originaires du passé tumultueux des Underwood, venant donner du sens à quelques intrigues oubliées des saisons précédentes.

Si comme moi vous êtes fasciné et intrigué par le monde de la politique, cette nouvelle saison ne vous laissera pas indifférent. Sans oublier que son intrigue mouvementée annonce une saison 5 des plus explosives.

TUNNEL – (S02) ✔️

Le duo d’enquêteurs – Élise Wassermann, commandant à la PJ de Calais, et le détective britannique Karl Roebuck – se reforme pour élucider l’enlèvement d’un couple de Français dans le tunnel sous la Manche. Une seconde enquête démarre en parallèle lorsqu’un avion s’écrase entre les deux pays dans des circonstances étranges. C’est le début d’une enquête aux ramifications multiples et internationales qui poussera le duo jusque dans ses derniers retranchements.

En immersion

De retour après une première saison diffusée en 2013, cette adaptation franco-britannique de la série scandinave Bron est une vraie réussite. Traitant de sujets brûlants tels que terrorisme, trafic d’êtres humains ou encore migrants de Calais, la trame narrative immerge le spectateur au coeur de l’affaire.

L’alchimie entre Élise, flic française asociale et Karl, policier britannique à l’humour noir fonctionne parfaitement. Cet improbable duo interprété par la Clémence Poésy et Stephen Dillane, est une des clés de la réussite de Tunnel.

Le scénariste Ben Richards, a su placer Tunnel au même rang que d’autres fictions britanniques telles que Broadchurch ou Sherlock. À voir, sans hésiter.

MARSEILLE – S01 ✔️

Robert Taro est maire de Marseille depuis 25 ans. Les prochaines élections municipales vont l’opposer à l’homme qu’il avait choisi pour lui succéder, un jeune loup aux dents longues. Les deux candidats vont se livrer un combat sans merci au terme duquel un seul sortira vainqueur. Une lutte au couteau s’engage, tournant autour de la vengeance et animée par les barons de la drogue, les politiciens, les syndicats et les acteurs politiques de la ville.

HoC à la française ?

Une série que j’attends de pied ferme en cette année 2016 ! Et si le House Of Cards à la française était en réalité Marseille, et non Baron Noir ? À la vue de la bande-annonce, je suis tenté d’y croire. D’autant plus, que le casting est à la hauteur de ses prétentions : Gérard Depardieu incarnant le maire sortant de la cité phocéenne, opposé à Benoît Magimel, jeune politique ambitieux bien décidé à renverser son ancien mentor sur fond de trahisons, sexe et corruption.

Écrite par Dan Franck et co-réalisée par Florent Emilio Siri (Cloclo), Xavier Gens (Hitman) ainsi que Cédric Anger (La prochaine fois je viserai le coeur), Marseille s’annonce très prometteuse. Verdict le 5 mai prochain, avec la diffusion des huit premiers épisodes.

SECTION ZÉRO – S01 ✔️

En Europe, dans un futur proche, les États endettés ont renoncé à leur souveraineté au profit de multinationales, immenses agrégats économiques ultra-puissants. Parmi ces nouvelles « sociétés titans », Prométhée, l’une des plus puissantes et dangereuses, ne cesse d’étendre son emprise sur la Fédération. Son but : remplacer la police par une milice privée, le Black Squad, dirigée par le dangereux Munro, et créer une armée d’hommes robotisés, les Mékas. Sirius, flic idéaliste, veut se battre pour empêcher la disparition du monde dans lequel il a vécu. Il va entrer en résistance et diriger un groupe d’élite, la Section Zéro, qui utilise tous les moyens, y compris l’illégalité et la violence. Derrière ce combat politique se joue également pour lui le combat d’un père et d’un mari pour retrouver les siens.

Western moderne

La science-fiction n’est pas mon style de prédilection, mais pour Section Zéro je compte faire une exception ! Ce Mad Max à la sauce Olivier Marchal, s’annonce comme une fiction de premier choix pour le « Marchalien » que je suis. De 36 Quai des Orfèvres à Braquo en passant par Les Lyonnais ou Truands, j’ai toujours adoré cet univers noir, caractéristique de style si particulier.

Dans Section Zéro vous retrouverez la team Marchal : Francis Renaud, Tchéky Karyo, Catherine Marchal, mais aussi de nouvelles têtes comme que Pascal Greggory et Oly Rapace.

Ce « western d’anticipation crépusculaire »(dixit Olivier Marchal) à la trame noire, au casting bien fourni, est une des séries françaises à ajouter dans votre watchlist en ce début d’année.

BETTER CALL SAUL – (S02) ✔️

Six ans avant de croiser le chemin de Walter White, Saul Goodman, connu sous le nom de Jimmy McGill, est un avocat qui peine à joindre les deux bouts, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Pour boucler ses fins de mois, il n’aura d’autres choix que se livrer à quelques petites escroqueries. Chemin faisant, il va faire des rencontres qui vont se révéler déterminantes dans son parcours : Nacho Varga, ou encore Mike Ehrmantraut, un criminel spécialisé dans le « nettoyage », qui deviendra son futur homme de main.

Un avocat attachant

Les fans de Breaking Bad connaissent bien Jimmy McGill alias Saul Goodman. Un avocat d’une intégrité douteuse, à la tchatche infatigable et aux méthodes tout aussi détestables que ses clients. Comme l’ont décrit ses créateurs Vince Gilligan et Peter Gould, Better Call Saul est « l’histoire d’un avocat qui ne va jamais au tribunal », cherchant toujours le compromis pour éviter les procès.

Tout d’abord personnage secondaire dans la série Breaking Bad, il y dégageait une image antipathique. Dans BCS, c’est tout l’inverse : son histoire touche le téléspectateur, il en devient même attachant !

Better Call Saul peut se définir comme une comédie dramatique. Jimmy, préférant l’ombre de son bureau exigu à la lumière des tribunaux, cherche se faire une place dans le milieu judiciaire. Arrivera-t-il à ses fins honnêtement ? Rien n’est moins sûr…

BILLIONS – S01 ✔️

Dans le monde de la finance, Chuck Rhoades, un procureur fédéral de New York, affronte certains des plus riches gestionnaires de fonds d’investissement des Etats-Unis. Dans la ligne de mire, l’ambitieux et brillant Bobby « Axe » Axelrod, dont la puissance ne cesse de croître. Les deux hommes rivalisent d’ingéniosité pour manoeuvrer au mieux au grand dam de l’autre.

Au coeur de la finance

Découverte grâce à Gonzague, la série Billions nous plonge au cœur de la finance américaine sur fond de délits d’initiés. Ce thriller financier incarné par Paul Giamatti (Chuck Rhoades) et Damian Lewis (Bobby « Axe » Axelrod), s’avère être une très bonne fiction à l’heure où le « tous pourris » est plus que jamais d’actualité.

Peu de séries ont osé aborder ce domaine aussi complexe qu’est la finance. Suits y a bien consacré quelques épisodes, mais ce n’était pas son principal sujet de prédilection. Ce vide est désormais comblé. Si comme moi, vous êtes curieux d’en apprendre plus sur les rouages de la finance, Billions vous ira à merveille. Une série à suivre !

NARCOS – S01 ✔️

Loin d’un simple biopic de Pablo Escobar, Narcos retrace la lutte acharnée des États-Unis et de la Colombie contre le cartel de la drogue de Medellín, l’organisation la plus lucrative et impitoyable de l’histoire criminelle moderne. En multipliant les points de vue — policier, politique, judiciaire et personnel — la série dépeint l’essor du trafic de cocaïne et le bras de fer sanglant engagé avec les narcotrafiquants qui contrôlent le marché avec violence et ingéniosité.

Une dimension historique

Comme je l’ai dit plus haut, je ne suis pas un grand adepte de science-fiction. Narcos a donc tout pour me plaire ! Cette série nous ramène à la fin des années 80, au coeur de la vie des cartels et de la lutte acharnée que mènent les États, pour lutter contre cette économie parallèle dévastatrice.

Savant mélange entre fiction et réalité, cette première saison met en scène le célèbre trafiquant colombien Pablo Escobar. Une précision importante du scénariste José Padilha : « Narcos n’est pas une série sur Pablo Escobar mais sur le trafic de cocaïne ». Il faut donc s’attendre à une évolution de la série au sein de cet univers, sans pour autant qu’elle garde les mêmes personnages principaux.

La vraie force de Narcos réside dans sa dimension historique, omniprésente au travers d’images d’archives soigneusement sélectionnées tout au long des épisodes. Le moins que l’on puisse dire est que c’est une franche réussite ! Je n’ai pas vu passer les dix épisodes de cette première saison, un réel plaisir pour les yeux et l’esprit. Une saison 2 est déjà sur les rails, sortie prévue en août 2016. J’ai hâte.

BARON NOIR – S01 🔜

L’épopée politique et judiciaire de Philippe Rickwaert, député-maire du Nord, porté par une irrépressible soif de revanche sociale. Lors de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, il voit son avenir s’effondrer lorsque son mentor, le candidat de gauche, le sacrifie pour sauver sa campagne. Déterminé à se réinventer une carrière, Rickwaert va utiliser élections et temps forts politiques pour s’imposer pas à pas contre celui qui l’a trahi, en s’appuyant sur une nouvelle alliance avec la plus proche conseillère de son ennemi. Indispensable mais incontrôlable, aussi menteur que sincère, cultivant des amitiés dans toutes les strates de la société, y compris au sein de la police et du grand banditisme, Philippe Rickwaert évolue dans un fascinant chaos organisé, menant un combat de chaque instant contre ses adversaires – et contre ses propres démons.

Éveille la curiosité

Je vous ai parlé plus haut de House of Cards et Marseille. Baron Noir reste dans la même thématique : la politique. Pour autant, elle n’est pas à mettre au même niveau que son homologue américaine, mais reste tout de même une série très intéressante.

Pourtant soutenue par la critique, Baron Noir n’a pas l’air d’avoir rencontré un franc succès auprès des téléspectateurs. La faute peut être à une période socio-économique complexe et au ras-le-bol croissant des Français envers la classe politique.

Cette production Canal + a beaucoup fait parler d’elle dans les médias, allant même jusqu’à alimenter les conversations dans les couloirs de l’Assemblée Nationale. Si ce n’est un gage de réussite, cela suffit néanmoins à éveiller ma curiosité. À consommer avant mai 2017.

QUELQUES AUTRES SÉRIES

Je les apprécie tout autant mais je ne rentre pas dans les détails :
Mr Robot : Elliot, un hacker est abordé par un mystérieux anarchiste…
Le Bureau des Légendes : une immersion au sein de la DGSE.
Trapped : la tranquillité perturbée de Siglufjörður, une ville islandaise.
Suits : suivez les affaires du cabinet new-yorkais Pearson Hardman.
Spotless : un Dexter revisité à la française ?
Fortitude : meurtre dans une petite ville au cœur de l’Arctique.
The Game : services secrets britanniques et soviétiques sous haute tension…

mattflix1-poster

CONCLUSION

J’espère avoir piqué votre curiosité télévisuelle à travers cette petite liste. N’hésitez pas à me donner votre avis sur cette nouvelle chronique, si vous voyez des points à améliorer, des séries oubliées : je suis à l’écoute.

Je vous donne rendez-vous cet été pour faire un nouveau point séries, le temps pour moi d’alléger un peu ma watchlist et d’y ajouter d’autres nouveautés. D’ici là, je compte sur vous pour rentabiliser votre abonnement Netflix ou votre Plex Pass. 😉

Et vous, quelles sont vos séries favorites en ce moment ?

Articles similaires

Afficher les commentaires

  1. Xavier dit :

    Peut être que je suis « has been » mais tu ne regardes pas : Homeland, Elementary, The Good Wife, The Big Bang Theory ?

    1. Matt Moak dit :

      Non du tout, rassure-toi. Je n’ai pas encore commencé Homeland, Elementary et The Good Wife, mais c’est prévu ! Pour The Big Bang Theory j’ai fait une pause. 😉

  2. Kurt Grava dit :

    Merci pour ce plein de nouvelles séries que je ne connaissais pas et qui vont donc finir dans ma watchlist !
    PS : J’adore ta photo de présentation de l’article !

    1. Matt Moak dit :

      Tout le plaisir est pour moi Kurt ! 😎

      Merci, elle est home-made.

      1. Kurt Grava dit :

        J’avais saisi… 😉

  3. Msieur_Sub dit :

    Merci pour ton article fort intéressant ! Il me tarde également de regarder Marseille et Section zéro 🙂

    1. Matt Moak dit :

      Je viens de finir Section Zéro, tu ne sera pas déçu. 👍🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *